14 mars 2009

Je dois vieillir

Je dois vieillir... J'ai perdu l'audace de ma jeunesse. Il m'arrive maintenant de porter des jeans bleus pour passer inaperçue, sûrement parce que les gens sont moins tolérants envers les adultes et que je supporte de moins en moins les regards méprisants.

On pardonne facilement qu'un adolescent de 15 ans ait un style extravagant. On se dit qu'il a besoin de s'affirmer et de s'insérer dans un groupe social, qu'il éprouve le besoin de se démarquer pour se sentir exister ou encore qu'il est en pleine crise d'adolescence (argument bancal à mon humble avis).
L'adulte, quant à lui, doit s'aligner aux normes sinon il passera pour un hurluberlu.

Mais bon sang !
Je ne me sens pas adulte...

Je regarde avec incompréhension les jeunes filles qui s'habillent comme des femmes, arborant toutes le même genre de panoplie : sac Longchamp (que je trouve moche personnellement), petite veste H&M, jean slim et petits talons, comme si tous ces vêtements étaient offerts dans un même "package" en promotion et que tout le monde s'était précipité dessus.
Cela me désole profondément.
Après réflexion, je me dis qu'elles ont le bonheur de pouvoir se promener tranquillement sans qu'une critique ne pleuve à chaque coin de rue. On ne les regarde pas comme si elles avaient un Elephant man au bout de chaque pied.
D'un autre côté, elles se feront probablement draguer par la multitude de gros lourds qui pullulent en ville comme des abeilles attirés par du pollen, parce qu'ils ne savent pas quoi faire de leurs journées, que ça leur écorcherait le derrière d'ouvrir un bon livre et de se cultiver un peu et qu'ils trouvent plaisant d'embêter les braves gens qui n'ont rien demandé.
Au final, vaut-il mieux se faire traiter de satanique pendant deux secondes ou être poursuivie par une horde de crétins qui veulent votre "06" parce que vous êtes "charmante", autrement dit pour leur esprit de mâle en rut que vous êtes "bonne" donc "baisable" ?
Je choisis la première solution.
J'ai, pour cela, adopté depuis quelques mois un outil technologique merveilleux qui s'appelle le MP3. A partir d'un certain volume sonore, je n'entends plus le brouhaha du monde extérieur. Qu'il est paisible de voir des lèvres bouger et de ne pas entendre les débilités qui en sont débitées. J'ai envie de sourire.

ps : le printemps arrive à grands pas accompagné de son ami le soleil. Les jupes et les débardeurs vont sortir des placards, les obsédés vont s'asseoir sur un banc et reluquer les femmes toute la journée. Quant à moi, je viens de me rappeller pourquoi je détestais l'été, la plage, la ville et ses gens.

brouillard
Brouillard, par moi-même






Posté par toutestflou à 18:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Je dois vieillir

Nouveau commentaire